Accueil / archives / Article-les-bordeaux-secs-de-prestige-04-01-2019

 

LES BORDEAUX SECS DE "PRESTIGE"

Jusque dans les années 70 ,le vignoble bordelais été majoritairement planté en blanc. Il y a eu un déclin et un renouveau récent du à plusieurs phénomènes. Les blancs ont toujours été plus accessibles que les rouges. Par ailleurs, l’effet millésime se fait beaucoup moins sentir.

Traditionnellement, les blancs secs se retrouvaient dans l’entre-deux-mers, dans les Graves et en Pessac–Léognan.

On assiste à un nouveau phénomène les appellations qui étaient des véritables forteresses pour les vins rouges comme le Saint-Émilion, ou le Médoc  produisent marginalement des vins blancs. Bien que ces produits soient tout à fait remarquables  ils relèvent plus de la curiosité que de la production de masse. Bien entendu, dans ces hypothèses, les vins sont produits sous l’appellation Bordeaux.

Nous  ne retiendrons que les blancs secs des appellations traditionnellement réservées au rouge.

On pourra retenir :

  • Château Margaux (Pavillon Blanc)

  • Château Mouton Rothschild (Aile d’Argent )

  • Château Cos d’Estournel

  • Château Cantenac Brown (Bordeaux Alto de Cantenac Brown)

  • Château Fonreaud (Bordeaux Le Cygne)

  • Château Talbot (Bordeaux Caillou blanc)

  • Château Prieuré–Lichine (le blanc du château Prieuré-Lichine)

  • Château Lagrange (Bordeaux les Arums de Lagrange)

  • Château Valandraud ( Bordeaux Valandraud Blanc)

Certains de ces Châteaux sont vendus à des prix raisonnables aux environs de 25 €, d’autres…

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©Tous droits réservés 2010 |  Mentions légales | Plan du site | Contact | Les archives | Le vin du mois