Accueil / archives / Article-Blanc-de-noirs-11-01-2019

 

 

Si NOUS RELATIVISIONS ?

(à propos du classement du Wine Spectator)

Il est parfois utile de mettre son nez en dehors des frontières. En effet, les Français ne sont pas chauvins mais ils ont tendance, parfois, légèrement à surestimer des créations nationales. Les exemples sont nombreux et, il est difficile d’être exhaustif. On peut citer le cas du Minitel qui  a failli envahir le monde, plus récemment du président  Macron qui a failli prendre la tête de l’Europe etc. En matière de vin, le triomphe paraissait facile. Toutefois, c’est loin d’être le cas. Le plus simple pour conforter une modestie qui devrait assez faiblarde  est de prendre l’exemple du classement du Wine Spectator , principale revue américaine en matière de vin. L’intérêt de cette revue est d’être assez largement  internationale et surtout de donner un aperçu des vins appréciés à l’étranger. Certes, elle n’est pas parole d’évangile. Elle promeut un peu trop souvent  les vins parkerisés, mais pas que…

 

 Les vins placés en tête sont les suivants :

  • Sassicaia (Super toscan italien).

  • Château Canon–La Gaffelière.

  • Castello di Volpaia (chianti classico).

  • La  Rioja Alta (Rioja 890 Gran Reserva Selecccin Especial).

  • Moët & Chandon–Dom Perignon.

 

Les autres vins français sont assez loin :

  • Le Vieux Donjon (huitième) .

  • Le château Monbousquet est 16e.
     

Si l’on revient aux autres vins français on retrouve

  • le château de Beaucastel (Châteauneuf-du-Pape) 18e.

  • le château Branaire–Ducru 33e.
     

On notera l’absence dans ce classement des grandes célébrités  françaises : Château Pétrus, château, château Cheval Blanc, Château Margaux etc.

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

©Tous droits réservés 2010 |  Mentions légales | Plan du site | Contact | Les archives | Le vin du mois