Accueil / archives / Article-Le Champagne rosé-24-03-2020

 

LE CHAMPAGNE ROSÉ

En matière œnologique le rosé est à la mode. Il  est bien entendu  à la mode pour les vins non pétillants mais également pour le champagne.

 Le champagne rosé représente aujourd’hui 7 % des ventes en volume du champagne mais 9 % en valeur. En effet le champagne rosé coûte à peu près 15 % de plus champagne classique. C’est donc une affaire pour les maisons de Champagne car le champagne rosé ne coûte pas fondamentalement plus cher à élaborer que le champagne classique…

Il est important de s’attacher rapidement aux bases de l’élaboration. Une partie du champagne rosé est préparée à partir de l’assemblage de vins blancs et de vins rouges. C’est une méthode efficace, simple et qui produit dans l’ensemble des vins de qualité plus qu’honorable. Certains les considèrent même comme les meilleurs rosés. Il faut noter que cette technique de fabrication des rosés par assemblage n’est autorisée que pour le champagne. Elle est rigoureusement interdite dans le Midi.

L’autre technique est l’élaboration par saignée. Autrement dit , on fait macérer peu de temps ( de huit à 12 heures) les jus avec les peaux de raisins rouges. Bien entendu, la couleur obtenue est   tributaire du temps de macération. Cette méthode donne d’excellents résultats mais nécessite une parfaite maîtrise technique.

Il faut noter que les techniques d’élaboration  du champagne rosé ne sont pas indiquées sur la bouteille…

Parmi les producteurs à retenir on note, on notera :

  • Egly-Ouriet

  • Jacques Sélosse

  • Billecart–Salmon

  • DE SOUSA

  • Gatinois

  • GOSSET

  • Alfred Gratien

  • Bollinger

  • Alexandre Bonnet

  • Barnaut

  • L’excellent Benoît Lahaye

-

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

©Tous droits réservés 2010 |  Mentions légales | Plan du site | Contact | Les archives | Le vin du mois