Accueil/

Site actualisé le 18  sept.. 2021

Oenocratie n’est pas qu’un nouveau site pour les amateurs de vins. En fait, il se veut fondamentalement différent.

Par ce site, nous entendons regrouper un certain nombre d’informations que l’on retrouve difficilement car trop éclatées. Il s’agit notamment d’informations sur les cépages, sur les appellations d’origine etc. Par ailleurs, l’amateur aura plaisir à retrouver des informations notamment sur les vins étrangers qui sont de plus en plus prisés par les consommateurs français. La plupart mérite l’intérêt des amateurs.

Il peut également être utile de connaître les cartes des vins des restaurants  . Si vous achetez des vins, nous vous donnons une liste des cavistes qui ont le mérite de vous faire découvrir quelques belles quilles. Les sites de vente en ligne vous permettront également  d’acquérir aisément  les hôtes de votre cave.

Nous sélectionnons régulièrement des bouteilles. L’impératif  qui anime cette sélection est très simple. Il s’agit de vous indiquer des vins parfois peu connus mais qui ont le mérite d’être dans une gamme de prix raisonnable : 15 €. Au-delà, et sauf exception nous considérons que l’on boit trop souvent l’étiquette. Par ailleurs, les vins les plus connus sont devenus la plupart du temps parfaitement inabordables. Je prendrai un exemple personnel. Quand j’étais étudiant, nous faisions régulièrement des repas que nous  arrosions de château  Figeac qui était acheté à Carrefour…

Bien que ce vin n’ait pas particulièrement augmenté, il n’est guère accessible pour un repas entre amis à moins de bien les aimer…

Enfin, le vin peut être un placement ou serait donc tenu au courant des ventes aux enchères et nous vous donnerons quelques adresses pour pouvoir vendre vos précieuses bouteilles.

Maurice Claude Bergeres

 

La consommation d’alcool peut être dangereuse pour votre santé. Aussi, il doit être consommé avec modération.

 Site pensé et écrit par Maurice-Claude Bergeres (En savoir plus).

 

Les articles

Publié le 18/09/2021

 

DES ARÔMES

 ARÔME  VANILLE

  II s’agit d’un arôme particulièrement connu compte tenu de son utilisation assez  large en pâtisserie (crème anglaise, crème glacée etc.) mais également dans les produits d’entretien…

Il faut noter que la vanille n’est pas présente dans les baies de raisins ; elle provient du  bois dans lequel les vins vieillissent un certain temps. Elle est souvent qualifiée d’arôme tertiaire et plus particulièrement d’arôme boisé. Elle permet d’apporter un peu de charpente et de rondeur aux vins. C’est lors du procédé de chauffe des barriques qu’apparaît la vanilline. Celle-ci provient de la dégénérescence de la lignine.

Cet arôme boisé peut provenir également de l’utilisation de copeaux de bois. Bien entendu, il s’agit d’une sorte de succédané singulièrement moins coûteux que l’élevage sous  bois

 

 

ARÔME ROSE

Cet arôme est particulièrement connu. En effet tout le monde a pu se promener dans une roseraie passée devant un étal de fleuriste.

Cet arôme est l’un des plus connus de la tablette aromatique.

Plus précisément il fait partie de la catégorie des arômes primaires. C’est un des arômes caractéristiques des cépages alsaciens, surtout du gewurztraminer et dans une moindre mesure du pinot noir du muscat d’Alsace ou du riesling.

Bien entendu, il est considéré comme un arôme floral au même titre que la violette ou le jasmin….

Cet arôme s’exprime surtout dans les vins jeunes mais il décline assez lentement pour laisser place à des aromatiques tertiaires.

Les vins alsaciens n’ont pas le monopole de cet arôme. On peut le retrouver dans certains grands crus de Bordeaux mais de plus en plus rarement. En effet pour que cet arôme soit perceptible il faut que le millésime soit évolué. Ainsi la rose devient un arôme tertiaire…

 

 

Connaissance du vin sur Annuaire Le-Vin.org

 
 

                                        
 

 

 

 


 

 

 

 

©Tous droits réservés 2010 |  Mentions légales | Plan du site | Contact | Les archives | Le vin du mois | Webmail